Bonjour

Ca y est, nous sommes arrivés au Pérou aprés un long voyage et beaucoup de courses dans les couloirs des aéroports...

St-Pierre-des-Corps, le TGV part avec 30 minutes de retard, peu importe, à Paris, on a le temps, on retrouve Emilie au point de rendez-vous où elle doit nous donner des affaires pour Clément.

On attend ensuite l'avion pour Londres qui se pointe (arrivant de Moscou) avec 30 minutes de retard, se répercutant à l'arrivée, seulement là il ne nous reste plus qu'1h pour changer de terminal, se réenregistrer et sauter dans lávion de New York - au premier essai, on nous refuse... trop tard ... c'est la cata, on insiste et ils nous prennent. fouille au corps, contrôle, ils rigolent pas les Ricains du Nord.

Enfin à peine assis, l'avion décolle pour 7h30 de voyage au cours duquel le soleil ne se couche pas... Difficile de dormir pour nous aussi. Voyage où on est secoués comme des pruniers à cause des turbulences, on arrive en plein orage et le pilote nous gratifie d'un freinage de bûcheron ! Il avait dû se poser un peu loin sur la piste.

New York, 2 h pour rechanger de terminal, réenregistrer les bagages, re-quitter les chaussures, la ceinture et tout. Enfin nous voilà dans le boeing pour Lima où Clément nous attend à l'aérogare avec sa merveilleuse coccinelle. Première visite de la ville où la circulation relève du circuit automobile : klaxons, freinages, changements de files sans cligno et tout et tout...

Voilà... ma montre indique 11 h alors que celle de Jocelyne, restée à l'heure de chez nous indique 18 h et depuis combien de temps n'a-t-on pas dormi ? En gros depuis Tours.