*remarque, revenez visiter ce blog, bientôt, l'album photo complet de ce voyage...

Ça y est, nous avons regagné nos pénates... et l'été, et le mauvais temps...
Le voyage retour s'est bien passé avec une visite éclair à Manhattan...

Immeubes1 Immeubes2 Vieil_Immeuble Là, on n'est plus à Lima !

Depuis_CP Ecureuil Central Park

Au départ, nous nous sommes un peu accrochés avec une douanière péruvienne qui nous a pris notre bouteille d'eau (nous n'étions pas au courant des derniers événements) et j'ai failli lui renverser sur les pieds, ce qu'elle n'a pas vraiment apprécié ! Il faut dire que le passage à la sécurité à Lima, s'est fait dans un joyeux b...azar. Les affaires de chacun : sacs, chaussures, ceintures, pièces de monnaie... se trouvant mélangées au sortir des tunnels à rayons X...
Enfin, nous sommes passés.
A New York, les consignes à bagages étaient fermées pour raisons de sécurité, nous sommes donc partis dans le métro avec nos valises... pratique ! Nous avions environ 5 heures de libre, ce qui nous a permis de faire un tour à Manhattan et à Central Park.
Maintenant, nous essayons de nous recaler sur l'heure française, c'est beaucoup plus dur dans ce sens : nous avons du mal à nous endormir et ensuite bien sûr à nous réveiller, on va essayer de regagner une heure par jour (7 heures de décalage).
Ce que nous retiendrons du Pérou ? à part des images plein la tête.
un pays de contrastes :
Contraste physique entre le nord, le sud, l'est et l'ouest : désert au sud-est, pampa des hauts plateaux au sud-ouest, végétation luxuriante au nord (et encore, nous ne sommes pas allés dans la forêt amazonnienne.
Contrastes humains entre les riches et les pauvres, pas de protection sociale, d'indemnité chômage ou de retraite... C'est le domaine de la libre entreprise où chacun peut monter son commerce, depuis les vendeurs de cotons-tiges, de papier hygiènique, des piles ou... de place de parking... sur le trottoir aux riches commerçants qui exploitent les plus pauvres qui travaillent pour eux, par exemple, l'hôtel de Cusco que nous n'avons pas payé (à juste titre puisque nous l'avions payé à l'agence) risque d'être payé par l'employée qui nous a laissés partir si l'agence ne paie pas.
Contraste entre la ville qui tente de donner une image moderne et la campagne qui reste traditionnelle.
Contraste dans les transports grand luxe, réservés aux touristes et les bus communs à la limite épaves.
Contraste entre le laisser aller ambiant : papiers, plastiques qui traînent et la rigueur de l'employé municipal qui peaufine la pelouse aux ciseaux, ou le sérieux administratif : le bus ne démarre que lorsque tous les passagers inscrits sont là... l'hôtesse nous compte comme avec une classe.
Etc.

Des distances entre les villes impressionnantes : Cusco-Lima 1100 km avec seulement 3 villes assez importantes entre les 2 : Abancay, Nasca et Ica (plus Pisco à proximité).

Le lac le plus haut du monde (Titicaca)

Le train le plus haut du monde (Puno-Cusco)

Le canyon le plus profond (canyon de Colca)

Enfin, Lima, Lima au bord du pacifique, Pacifique au sommet d'une falaise, une ville polluée par le bruit (klaxons, échappements plus ou moins libres), les gaz d'échappement, les papiers et plastiques qui traînent... mais quel dépaysement, quel choc lorsqu'on débarque de nos sociétés aseptisées... un code de la route inexistant, seuls les feux sont respectés ! Une multitude de taxis, de minibus, quelques belles voitures mais une majorité d'épaves, des triporteurs capables d'emporter une armoire normande, des tchou-tchou... des marchés couverts gigantesques où on peut à peine circuler dans des allées de 50 cm, des rues au carré (cuadras), des immeubles barricadés derrière des grilles Protect1 et même des fils électriques Protect2 (ceux qui possèdent un peu ont très peur qu'on les vole !), des fils électriques dans tous les sens, des enfants qui jonglent aux carrefours pour ramasser un sole... Enfant etc. etc.

Disjoncteur Fils Interrupteur Installation électrique made in Pérou (cuisine de Clément, il s'agit pourtant d'une maison "bourgeoise")

Appart L'appart de Clément, au 1er étage en vert clair.

Minibus Un mini bus comme il en circule des dizaines dans les villes, certains à l'état d'épaves, 13 places... on y met 25 passagers !

Bus Autre bus : ancien bus scolaire Étasunien.

Cox La Cox de Clément : remarquez la ficelle qui permet de faire fonctionner l'unique essuie-glace, de même la portière conducteur ne fermant pas, il faut passer la ceinture autour du montant avant de revenir par la vitre pour la maintenir fermée. Remarquez également l'absence de clignotants sur les ailes avant, supprimés par le tôlier car jugés inutiles...

Enfin, quelques images supplémentaires de Cusco : 

March_3  March_2 Le marché rue1

 

 

Mendiants Mendiants à la porte de la cathédrale

Banc

 

Touristes Clin d'oeil touristique

Steak Qu'il est bon le steak d'alpaga.

Et bientôt, toutes les images dans un album photo complet.