Ca y est, nous sommes alles au Machu Picchu, c'est absolument magnifique... Ce ne fut pas sans mal, donc je reprends, suite au report à samedi, la personne de l'agence, Sandra, nous téléphone vendredi soir d'être prêts pour 6 h 30 samedi matin...

A 5 heures, un pressentiment me fait lever... bien m'en a pris car à 6 h moins 10, elle télephone qu'il faut que nous soyons prêts dans 5 minutes ! Un Shumacher de service nous conduit à la gare où nous montons dans le train sur le point de démarrer. Nous avons seulement en mains un billet aller et le nom du guide griffonné au dos de celui-ci ! Il paraît qu'il va nous rejoindre dans le train... et c'est vrai !!! Il se pointe avec les billets pour le bus qui grimpe d'Aguas Calientes au Machu Picchu, le ticket d'entrée, et ... un billet retour, au nom de quelqu'un d'autre en 1ère classe, mais qu'importe.

Alors le Machu Picchu, le voilà...

01_vue Ici, on est au milieu de vraies montagnes, Machu Picchu est à 2700 m d'altitude, soit un peu plus bas que Cusco.

02_vue_mapi 03_mapi Une cité oubliée pendant 4 siècles et découverte en 1911, elle était recouverte par la jungle car ici, nous sommes à la porte de l'Amazonie.

04_vue_mapi 05_fenetres 06_pierres des pierres parfaitement taillées et ajustées, les fenêtres sont trapézoïdales contre les séïsmes.

07_rue Une rue

08_terrasses 09_terrasses Les terrasses étroites et abruptes

10_fleur Les fleurs, ici n'ont pas besoin de beaucoup de terre. 11_inca Le dernier Inca

12_anim_train Animation dans le train au retour, nous avons eu droit également au défilé de mode, il faut dire que le voyage dure 4 heures. Ces animations sont assurées par le personnel du train qui fait également contôleur, hôtesse...

13_resto Un resto à Aguas Calientes dont le nom engage à consommer !

Enfin, une dernière nuit à l'hôtel et... problème, l'agence n'a pas payé l'hôtel... télephone à Sandra qui ne répond pas, au siège de l'agence à Arequipa mes Roberto n'est pas là ! Nous laissons nos sacs en otages et allons à la police touristique. Le policier télephone au fameux Roberto et de retour à l'hôtel, celui-ci appelle disant qu'il va payer, il demande même le numéro de compte pour faire un virement. Apparemment, panique à bord, il faut dire que nous l'avions menacé de faire appel á l'ambassade de France et nous avons bluffé en disant que notre fils á Lima travaillait pour un guide.

Nous pouvons donc quitter l'hôtel et prendre ce bus grand tourisme 05_bus_retour qui nous ramène dans le plus grand confort, à Lima en 22 heures et à peu près 3000 virages en 1100 km.

Avant de partir de Cusco, nous avons assisté á des défilés traditionnels en l´honneur de la vierge :

01_fete 02_fete 03_fete 04_fete

Nous avons rerouvé Lima, la grande ville, ses riches, ses très pauvres, ses beauf', ses parvenus, ses sympas, un ordinateur avec des accents... et Clément avec qui nous passons les 3 jours avant notre retour dans la mère, j'ai pas dit l'amère, patrie.

Au programme, demain matin : VTT (j'ai été obligé d'acheter un short !)

A plus pour la suite des aventures au pays du Temple du Soleil.